Davie accueil les partenaires de son programme de brise-glace polaire

LÉVIS, QC   Davie, le premier constructeur canadien de navires polaires et de navires capables de naviguer dans les glaces, a accueilli aujourd’hui Vard et Serco en tant que partenaires de son programme de brise-glace polaire, navire amiral du Centre national des brise-glaces (CNB) de Davie.

Davie est prêt à commencer le travail dès aujourd’hui et à livrer le brise-glace polaire au Canada en avance par rapport à l’échéancier existant (Groupe CNW/Chantier Davie Canada Inc.)

Lancé en août dernier, le CNB est un centre d’excellence en pleine croissance pour l’expertise polaire et arctique. Il reflète l’histoire de Davie en tant que partenaire de brise-glace du Canada ainsi que son rôle actuel et futur dans le renouvellement de l’ensemble de la flotte capable de naviguer sur la glace dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale (SNCN). Il permettra de créer des milliers d’emplois bien payés dans les régions, de stimuler la croissance économique nationale et les futures exportations d’innovations canadiennes.

Les brise-glaces polaires actuels du Canada ont largement dépassé leur espérance de vie. Le NGCC Louis S. St-Laurent sert le Canada avec distinction, mais il est entré dans sa sixième décennie. Le NGCC Terry Fox approche rapidement ses 40 ans de service. Lorsque ces deux navires seront remplacés par des brise-glaces polaires de pointe, le Canada sera en mesure de maintenir une présence continue dans l’Arctique, ce qui profitera à des générations de Canadiens et de Québécois, y compris aux communautés du Nord, en permettant un commerce sous glace, en soutenant la souveraineté de l’Arctique et en protégeant l’environnement polaire.

Vard est un concepteur de brise-glace de renommée mondiale, qui a notamment développé des designs pour des gouvernements canadien, américain et chilien. La conception du brise-glace polaire de Vard, la meilleure de sa catégorie, permettra à la Garde côtière canadienne (GCC) d’accomplir une multitude de missions. Une fois livré, ce navire sera le brise-glace à propulsion électrique intégrée le plus puissant au monde, avec un accent particulier sur la sécurité, l’efficacité et le confort de l’équipage. Il disposera également de capacités de recherche scientifique de classe mondiale pour étudier la santé de l’écosystème arctique et évaluer les effets du changement climatique. Vard fournira à Davie des services spécialisés de conception, d’ingénierie et de soutien aux programmes.

Serco est une entreprise mondialement reconnue pour son approche qui englobe le cycle de vie complet des actifs maritimes. Elle a fait ses preuves dans la réalisation de projets complexes et de grande envergure sur des navires appartenant à des marines et des garde côtes, ainsi que sur des navires de recherche et des navires civils. Serco a également une grande expérience des brise-glaces, notamment en tant que maître d’œuvre du navire-phare australien de recherche et de ravitaillement. Pour le programme du brise-glace polaire, Serco fournira à Davie son soutien inégalé en matière d’ingénierie, de gestion de projet et de production.

Davie est le seul méga chantier du Canada, possédant 50 % de la capacité de construction navale canadienne. Il prévoit commencer la pleine production de son projet de brise-glaces en vertu de la SNCN d’ici 2025. L’abondance de sa capacité disponible signifie que la main-d’œuvre de classe mondiale de Davie, ses partenaires stratégiques et plus de 1 300 fournisseurs à travers le Canada, peuvent commencer à travailler sur le brise-glace polaire immédiatement, et livrer avant l’échéancier du gouvernement. Ce projet facilitera également une courbe d’apprentissage et des économies d’échelle qui profiteront grandement aux deux programmes de brise-glaces en atténuant les risques liés aux coûts, à l’échéancier et à la performance.

« Nous consolidons les compétences, les capacités et des programmes entiers au Centre national des brise-glaces du Canada. Ensemble, nous pouvons commencer à travailler sur le brise-glace polaire dès aujourd’hui pour faire en sorte que ce navire hautement stratégique protège sans délai les intérêts du Canada dans l’Arctique. Sa construction chez Davie soutiendra à la fois l’industrie maritime nationale et les futures exportations. Nous veillerons à ce que ce navire soit construit au Canada par des milliers de Canadiens et Québécois selon les normes les plus strictes. ‘Fait au Canada’ n’a jamais eu autant de sens, alors que nous cherchons à nous remettre de la pandémie de la COVID-19. » James Davies, Président et Chef de la direction, Chantier Davie Canada inc.  

La construction du brise-glace polaire créera jusqu’à 2 500 emplois bien rémunérés tout en contribuant à l’économie à hauteur de 2,5 milliards[1] de dollars. Davie continuera à s’appuyer sur ses succès pour fournir au Canada des solutions de grande valeur et rentables. Celles-ci incluent notamment le premier brise-glace entièrement converti, le NGCC Jean Goodwill, qui, avec la livraison du NGCC Captain Molly Kool, représente le plus grand ajout de capacité de brise-glace canadienne depuis une génération. Davie a également livré le premier navire de soutien militaire de classe glace du Canada, m/v Astérix, dont l’immense valeur pour la Marine royale canadienne (MRC) a récemment été reconnue par le directeur parlementaire du budget (DPB) (anglais seulement).

1 Étude sur la contribution économique et sociale de la construction navale de Davie. 2020 Deloitte LLP et entités affiliées

 

 

Comparaison entre le NGCC Louis S. St-Laurent, USCGS Healy et le futur brise glace polaire canadien. Photo: Vard

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Articles récents

Abonnement

Recevez Maritime Magazine directement chez vous!

Magazine en ligne

Accédez à notre espace virtuel dans lequel vous trouverez nos différents magazines en format numérique ! Tout à un même endroit !

Catégories