CMA CGM rejoint Maersk et Hapag-Lloyd pour une surcharge faible teneur en soufre

Le transporteur français CMA CGM est aujourd’hui la troisième compagnie maritime mondiale à annoncer une taxe à faible teneur en soufre à compter du 1er décembre pour les cargaisons transitant par des contrats à court terme d’une durée maximale de trois mois. Elle se joint à Maersk Line et à Hapag-Lloyd qui a envoyé la semaine dernière des notifications similaires sur les «redevances environnementales pour le carburant» afin de couvrir une augmentation des coûts liés au carburant déterminée par la mise en oeuvre du règlement IMO 2020 à compter de janvier.

La surtaxe est calculée en utilisant la différence de prix entre les prix moyens d’octobre pour les carburants à teneur en soufre élevée et les carburants à teneur en soufre réduite La semaine dernière, l’écart s’est élargi à 58%.

Selon l’outil en ligne du transporteur (calculateur de valeur tarifaire), une expédition Shanghai-Rotterdam en décembre génère un supplément carburant à faible teneur en soufre de 120 dollars par EVP, soit environ 17% du prix au comptant actuel par conteneur. (photo HPA)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Articles récents

Abonnement

Recevez Maritime Magazine directement chez vous!

Magazine en ligne

Accédez à notre espace virtuel dans lequel vous trouverez nos différents magazines en format numérique ! Tout à un même endroit !

Catégories