Cinq consortiums propose de construire le terminal-conteneurs à Contrecœur

 

À l’occasion de l’appel de qualification pour la conception et la construction d’un nouveau terminal à conteneurs à Contrecœur, l’Administration portuaire de Montréal (APM) a reçu, en date du 30 octobre, des dossiers de candidature de la part de cinq répondants. Ces consortiums ont fait part de leur intention d’être qualifiés pour la prochaine étape du processus d’approvisionnement initié par l’APM. Chacun des dossiers de candidature fera l’objet d’une évaluation approfondie, sur la base de critères techniques et financiers, et un maximum de trois répondants seront retenus afin de participer à l’appel de propositions qui, sous réserve de l’obtention des autorisations et permis requis, débutera en 2021.

 L’appel de qualification représente la première étape d’un processus d’approvisionnement compétitif pour ce projet d’infrastructure d’intérêt national, dont la valeur est évaluée entre 750 M$ et 950 M$. Tout en respectant l’évaluation environnementale en cours, l’appel de qualification est une étape charnière qui permettra, prochainement, d’aller rapidement de l’avant avec la conception et la construction d’un nouveau terminal à conteneurs capable de répondre à la demande croissante pour le transport de marchandises conteneurisées.   

« Le projet de terminal à conteneurs à Contrecœur est le plus grand projet d’expansion de l’histoire du Port de Montréal et augmentera, à terme, sa capacité de manutention de conteneurs de 50 %. Au cours des prochains mois, nous progresserons vers cet objectif avec l’évaluation des dossiers de réponse à l’appel de qualification et l’annonce des soumissionnaires retenus, qui sera suivie de l’appel de propositions auprès de ces soumissionnaires. Le Port de Montréal et ses partenaires privés impliqués dans le projet d’expansion à Contrecœur ont très hâte de commencer les travaux avec le consortium qui remportera l’appel de propositions afin de réaliser ce projet, qui renforcera le rôle essentiel du Port comme plaque tournante du commerce international pour l’est du Canada », a déclaré Paul Bird, vice-président, Contrecœur.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Articles récents

Abonnement

Recevez Maritime Magazine directement chez vous!

Magazine en ligne

Accédez à notre espace virtuel dans lequel vous trouverez nos différents magazines en format numérique ! Tout à un même endroit !

Catégories