Chantier Davie marque l’histoire avec le retour des frégates de la Marine royale canadienne

 

LÉVIS, QC – Aujourd’hui, Chantier Davie, le plus grand et le plus expérimenté constructeur naval du Canada ayant la plus grande capacité de production, a marqué l’histoire avec le lancement officiel du programme de maintenance et de modernisation à long terme des frégates de la Marine royale canadienne.

Une cérémonie d’accueil du NCSM St John’s a été tenue par James Davies, président et chef de la direction de Chantier Davie, l’honorable Jean Yves Duclos, président du Conseil du Trésor du Canada, la ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable des régions de la Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, madame Marie-Ève Proulx, et le capitaine Andrew Forbes, de la Marine royale du Canada, au Chantier Davie à Lévis.

Cet événement représente un jalon important dans les près de 200 ans d’histoire de l’entreprise et marque le retour des principaux navires de combat de surface du Canada au Québec. Trois des douze frégates de la flotte ont été construites à Chantier Davie dans les années 1990, notamment NCSM Ville de Québec, NCSM Regina et NCSM Calgary.

Le contrat d’une valeur de 500 millions de dollars vise la réalisation d’un vaste réaménagement à mi-vie des frégates de patrouille de la MRC. Il s’agit d’un contrat basé sur le rendement et sa durée initiale sera de cinq ans. Il est attendu que tant sa durée que sa valeur augmenteront à mesure que la portée des travaux sera élargie. 

Au cours des douze derniers mois, des modernisations importantes des installations ont été menées à bien à la pointe ouest du chantier ainsi que dans la cale sèche historique Lorne, et ce, dans le but de fournir un lieu de maintenance à long terme à la flotte de combat de surface du Canada et à son personnel naval de soutien.

Le programme générera des retombées considérables sur les économies québécoise et canadienne. En effet, il est prévu que jusqu’à 400 emplois bien rémunérés seront directement créés ou maintenus à Chantier Davie et que des milliers de fournisseurs et de partenaires de l’entreprise seront également soutenus à travers le Canada.

Les périodes de travaux de maintenance en cale sèche sont essentielles pour garantir qu’au moins huit des douze frégates de patrouille de la Marine royale canadienne soient prêtes à être déployées à tout moment jusqu’à ce que cette classe soit remplacée par les navires de combat canadien au début des années 2040.

Le programme des frégates créera une base de travail essentielle pour Chantier Davie dans sa transition pour devenir le partenaire du Canada dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale. D’ailleurs, Chantier Davie a également lancé récemment le Centre national des brise-glaces, reflétant ainsi son rôle de leader dans le renouvellement de l’ensemble de la flotte de brise-glaces du Canada dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale.(photo Davie)

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest
Share on email
Email

Articles récents

Abonnement

Recevez Maritime Magazine directement chez vous!

Magazine en ligne

Accédez à notre espace virtuel dans lequel vous trouverez nos différents magazines en format numérique ! Tout à un même endroit !

Catégories