Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

BHP accueille le premier vraquier au monde alimenté au GNL

Eastern Pacific Shipping (EPS) et la multinationale anglo-australienne BHP ont accueilli le MV Mt. Tourmaline – le premier vraquier Newcastlemax au monde alimenté au GNL – qui transportera du minerai de fer entre l’Australie occidentale et l’Asie à partir de 2022. BHP a affrété cinq Newcastlemax en vrac alimentés au GNL transporteurs d’EPS pendant cinq ans et a attribué le contrat de carburant GNL à Shell.

BHP affirme que le navire de 209 000 tpl est le plus propre et le plus efficace de toute la flotte de transport de vrac sec et qu’il est conforme à la norme IMO 2030, huit ans avant la date prévue.

Lors de son voyage inaugural, Mt. Tourmaline est arrivé au port de Jurong à Singapour pour sa première opération de soutage de GNL. Il a été géré par le premier navire de soutage de GNL à Singapour, le FueLNG Bellina. L’opérateur, FueLNG, est une coentreprise entre Shell Eastern Petroleum et Keppel Offshore & Marine. Après l’avitaillement en GNL, le navire partira pour Port Hedland en Australie-Occidentale pour des opérations de chargement de minerai de fer.

« Le soutage historique de GNL d’aujourd’hui est une preuve supplémentaire que la transition énergétique de l’industrie bat son plein. Ces navires GNL Newcastlemax bicarburant sont une première mondiale, mais plus important encore, ils représentent un changement de culture dans le transport maritime et minier », a déclaré Cyril Ducau, PDG d’EPS.

BHP s’attend à ce que les navires alimentés au GNL réduisent l’intensité des émissions de GES de plus de 30 % par voyage par rapport à un voyage alimenté de manière conventionnelle. Ils contribueront à l’objectif de l’entreprise pour 2030 de soutenir une réduction de 40 % de l’intensité des émissions de ses expéditions affrétées de ses produits.

La réception du vraquier alimenté au GNL fait partie des plans du géant minier pour devenir neutre en carbone. L’année dernière, BHP a participé au premier essai marin utilisant du biocarburant à bord d’un vraquier océanique, qui a été réalisé à Singapour.

La société affirme qu’elle explore également d’autres partenariats axés sur la propulsion assistée par le vent et les carburants futurs produits de manière renouvelable. L’entreprise s’attend à ce qu’à long terme, de nouveaux carburants – tels que l’ammoniac vert/bleu ou le méthanol – soient nécessaires pour décarboniser complètement l’industrie.

La photo EPS montre de gauche à droite : EPS Chartering Manager, Andy Wang ; EPS COO, Capt Anil Singh ; le PDG d’EPS Cyril Ducau ; Directeur commercial EPS – Vrac sec, Tal Robchinsky

 

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Email
Retour haut de page