Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Bassin de remplissage du port d’Halifax à Ocean Terminals dans le cadre d’un projet durable

Halifax – L’Administration portuaire d’Halifax (APH) a annoncé qu’elle se prépare à commencer le remplissage du bassin entre les quais A-1 et B aux terminaux océaniques situés dans le port d’Halifax. Ce projet devrait démarrer en mai 2022.
Le port a identifié une partie des terminaux océaniques qui peuvent être remplis dans le cadre d’une planification à long terme. Cela créera un nouvel emplacement pour la séquestration de l’ardoise pyriteuse générée par les projets de construction au centre-ville d’Halifax, réduisant ainsi le nombre de chargements de camions et les émissions de gaz à effet de serre associées associées au transport de l’ardoise vers l’installation de séquestration de Fairview Cove. Cela garantira également des opérations de terminal efficaces et sûres dans le futur.
Pour bien se préparer à ces projets, le quai A-1, y compris le hangar 33 et le hangar 34 ainsi que les voies d’évitement du quai ne seront plus disponibles pour l’accès aux opérations de fret général à partir de mai 2022. Le port travaille avec les utilisateurs communs du port pour fournir les options disponibles afin qu’ils puissent faire la transition vers d’autres zones disponibles dans le port d’Halifax et minimiser l’impact sur leurs activités. Il y a un autre terminal et un hangar disponibles aux terminaux Ocean et Richmond.
Le remplissage devrait prendre environ trois ans, bien que le délai dépende en grande partie du développement local et du volume d’ardoise pyriteux généré par les projets de construction du centre-ville. Pendant ce temps, environ 500 000 mètres cubes de matériaux de remplissage seront utilisés, plus des matériaux de finition, pour créer 3,2 hectares supplémentaires (environ 8 acres) d’espace de cour.
Ce projet se déroulera dans l’empreinte existante des opérations de fret industriel. Une autorisation en vertu de la Loi sur les pêches a été accordée en 2018 par Pêches et Océans Canada et la compensation de l’habitat sera mise en œuvre. 260 récifs artificiels, également appelés boules de récifs, seront installés comme méthode de remédiation de l’environnement marin. (Photo port d’Halifax)

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Email
Retour haut de page