Aide financière de Transport Canada pour le Terminal 21 au Port de Trois-Rivières

Le terminal 21 permettra d’accroitre de près de 50% la capacité du Port qui fonctionne actuellement à plein régime

Trois-Rivières, QC– Le Port de Trois-Rivières a reçu la confirmation aujourdui  d’une importante aide financière de 33,4 M$ de Transports Canada pour la construction du Terminal 21. Le ministre des Affaires étrangères et député de Saint-Maurice—Champlain, l’honorable François-Philipe Champagne, en a fait l’annonce virtuellement. Avec une livraison prévue en décembre 2023, Il exigera des investissements totaux de près de 130 millions de dollars.

 « Ce soutien financier est d’une grande importance pour le futur du Port de Trois-Rivières. Le terminal 21 est une étape cruciale de notre plan de développement Cap sur 2030. Le Port de Trois-Rivières compte sur une équipe dynamique, des manutentionnaires polyvalents et ambitieux, ainsi que des partenaires engagés. C’est la recette de notre succès et nous comptons une fois de plus franchir cette grande étape de notre développement en collaboration avec tous ces acteurs », a tenu à souligner madame Danielle St-Amand, présidente du conseil d’administration du Port de Trois-Rivières.

Projet phare du plan de développement Cap sur 2030, ce nouveau terminal permettra d’accroitre de près de 50% la capacité du Port qui fonctionne actuellement à plein régime, alors que de plus en plus d’entreprises souhaitent faire appel à ses services pour rejoindre les marchés internationaux. Ce sont 716 mètres de façades de quais, pour près de 100 000 m2 de superficie, qui seront ajoutés à l’ouest des infrastructures actuelles.

« L’annonce d’aujourd’hui arrive dans un contexte où il nous faut créer les conditions de la reprise économique. Le Terminal 21 permettra d’augmenter le trafic du Port de 1,5 million de tonnes métriques dont la valeur est estimée à 2,7 milliards de dollars. Mais un quai, un terminal, c’est plus qu’une infrastructure, ce sont surtout plusieurs générations de femmes et d’hommes qui se succèderont pour y travailler. Il s’agit de la plus grande phase d’expansion que le Port connaitra depuis près de cent ans et constitue la fondation de son développement futur », a exprimé Gaétan Boivin, président-directeur général du Port de Trois-Rivières.

Servant au transbordement de vrac solide, de vrac liquide et de marchandises générales, ce nouveau terminal comprend la construction de quais, d’ouvrages de soutènement, de voies d’accès routier et ferroviaire ainsi que d’espaces d’entreposage.

 Plus qu’une infrastructure portuaire, le Terminal 21 est d’abord et avant tout un moyen d’accroître la compétitivité de nos entreprises sur les marchés mondiaux, particulièrement celles de notre région puisque le Port de Trois-Rivières est l’un des plus étroitement branché sur son économie régionale.

 Son exploitation entraînera la création de 425 emplois directs et indirects et des retombées économiques annuelles de 36 millions. Dans un contexte de relance économique, la phase de construction contribuera, quant à elle, à créer 630 emplois et des retombées de 99 millions. Ce terminal contribuera également à attirer de nouvelles entreprises et de nouveaux secteurs d’activité qui voudront profiter de cette augmentation de capacité au Port de Trois-Rivières. Les bénéfices du Terminal 21 seront ainsi décuplés par les emplois qu’il permettra de créer dans l’ensemble de ces entreprises . 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest
Share on email
Email

Articles récents

Abonnement

Recevez Maritime Magazine directement chez vous!

Magazine en ligne

Accédez à notre espace virtuel dans lequel vous trouverez nos différents magazines en format numérique ! Tout à un même endroit !

Catégories