Accord sur les tests de COVID conclu pour les membres d’équipage de la GCC déployés de Québec pour l’Arctique

Par Leo Ryan, Rédacteur en chef

En réponse aux questions du Maritime Magazine, la Garde côtière canadienne a révélé qu’un accord avait été conclu avec les autorités sanitaires provinciales garantissant les tests COVID-19 des membres d’équipage avant le déploiement de Québec dans l’Arctique pendant toute la saison de déglaçage. Les services de déglaçage débutant le 22 juin et se prolongeant jusqu’en novembre sont essentiels pour les collectivités du Nord et les transporteurs maritimes de l’Arctique qui fournissent des fournitures.

«À la suite de conversations très constructives avec les autorités sanitaires provinciales du Québec, nous avons obtenu des tests COVID-19 pour tous les membres d’équipage de la Garde côtière canadienne qui sont déployés dans l’Arctique à partir de Québec cette saison», a déclaré le porte-parole de la GCC, Benoit Myrand. «Nous finalisons la logistique de ces tests et partagerons plus d’informations une fois que les détails seront confirmés.»

Il a ajouté que la GCC continue de travailler pour organiser des tests pour les membres d’équipage déployés dans l’Arctique depuis St. John’s, T.-N.-L. et Victoria, C.-B. «et fournira une mise à jour lorsque nous aurons de l’information à partager.»

La semaine dernière, la GCC a indiqué qu’elle appliquait des «mesures extraordinaires» avant la saison de navigation dans l’Arctique pour protéger les membres d’équipage et le grand public, notamment en travaillant à des arrangements avec les autorités sanitaires locales. Plusieurs reportages des médias (voir MM 22 juin) avaient précédemment évoqué de sérieuses inquiétudes exprimées par certains marins sur le fait d’avoir été testés bien avant le départ et sur le temps qu’il pourrait falloir pour recevoir une assistance médicale une fois dans l’Arctique.

Au total, huit brise-glaces de la GCC devraient être déployés cette saison. Le NGCC Pierre Radisson doit quitter Québec le 22 juin. Le même jour, le NGCC Terry Fox doit quitter St. John’s.

 (Photo Garde côtière canadienne)

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest
Share on email
Email

Articles récents

Abonnement

Recevez Maritime Magazine directement chez vous!

Magazine en ligne

Accédez à notre espace virtuel dans lequel vous trouverez nos différents magazines en format numérique ! Tout à un même endroit !

Catégories