170 villes et municipalités du Québec appuient le project Laurentia

Québec – Réunis aux côtés des autorités du Port de Québec, trois élus municipaux étaient présents, lors d’une conférence virtuelle, pour souligner l’appui offert par 170 municipalités et MRC à la réalisation du projet Laurentia du Port de Québec. Pour les municipalités concernées, le terminal de conteneurs en eau profonde du Port de Québec constitue un atout de taille pour les entreprises présentes sur leur territoire, tant pour sa nature structurante unique que pour le développement de leur région et sa contribution directe à la relance économique du Québec, selon un communiqué du Port de Québec.

Pour les régions du centre et de l’est du Québec, le terminal de conteneurs Laurentia représentera des gains de compétitivité importants pour leurs entreprises exportatrices et importatrices, de même qu’il permettra, par sa proximité et ses coûts plus abordables, d’ouvrir la porte à des entreprises qui jusqu’ici, ne profitaient pas des marchés internationaux.

 D’ailleurs, l’Étude sur l’usage du conteneur par le Groupe DDM (2020) indique que Laurentia offrirait aux entreprises importatrices et exportatrices de la Capitale-Nationale, de Chaudière-Appalaches, de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, du Centre-du-Québec et du Bas-Saint-Laurent, des avantages économiques significatifs, en plus de leur permettre d’accélérer leur croissance en favorisant l’augmentation des volumes de production.

 L’étude chiffre notamment des économies annuelles de 17 M$  et une économie moyenne allant jusqu’à 25 000 $ par entreprise d’ici les trois prochaines années.

D’une valeur de 775 M$, le terminal de conteneurs projeté par le Port de Québec et ses partenaires opérateurs, le CN et Hutchison Ports qui y investissent 505 M$, créera 1 750 emplois/année en phase construction (entre 2021 et 2014) et plus de 1 000 autres emplois permanents en phase d’opération.

En processus d’évaluation par l’Agence d’évaluation des impacts du Canada (AIEC) depuis 2015, le Port de Québec a produit 116 études sectorielles et investi plus de 12 M$ dans l’analyse du projet en vue d’évaluer et d’identifier les moyens de réduire et atténuer les impacts du projet sur l’environnement naturel et social. Au cours de ce processus, le projet a subi des bonifications pour être optimisé jusqu’à sa forme actuelle : un terminal de conteneurs entièrement automatisé.

« Avec Laurentia, le Port de Québec tient à se développer et se renouveler au bénéfice des communautés qu’il rejoint, comme il l’a toujours fait au cours de son histoire,” déclare Mario Girard, président-directeur général, Administration portuaire de Québec . « Il y a vingt ans, c’était les croisières, aujourd’hui ce sont les grands navires de conteneurs et les meilleures routes ferroviaires d’Amérique du Nord que nous activons en faveur de milliers de communautés au Québec et de leurs entreprises soucieuses de croissance. Par la profondeur d’eau présente à Québec, nous amènerons à nos portes les grands navires sillonnant les meilleures routes mondiales du commerce et les plus connectées aux marchés en croissance. Notre organisation est touchée et très encouragée par cet accueil et cette volonté colossale, exprimés par autant de villes et de municipalités qui veulent voir Laurentia se réaliser. »

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Articles récents

Abonnement

Recevez Maritime Magazine directement chez vous!

Magazine en ligne

Accédez à notre espace virtuel dans lequel vous trouverez nos différents magazines en format numérique ! Tout à un même endroit !

Catégories