Banner
Banner
Banner
Banner
E-mail

 


Canadian Marine Pilots Look Forward to Participating in the Process to Amend the Pilotage Act

Les pilotes maritimes du Canada entendent participer au processus de modification de la loi sur le pilotage

2019-04-10

OTTAWA - The Canadian Marine Pilots' Association (CMPA) looks forward to actively and constructively participating in the parliamentary process to amend the Pilotage Act. "The proposed amendments stem from the Pilotage Act Review initiated in 2016 by Transport Canada as part of the Oceans Protection Plan. They will introduce significant change in the pilotage regime but they also reaffirm the fundamental principles of a system that has served Canada very well for many decades" said CMPA President, Captain Simon Pelletier (in photo).

"Pilots take their commitment to act in the public interest very seriously. This consideration guided our participation in the Review process and again recently in the Reconsideration Hearing of the National Energy Board on the proposed expansion of the TransMountain pipeline. We will continue making constructive and principled contributions to the deliberations during the legislative process to ensure safety always remains the first consideration and pilotage continues to effectively serve Canadians for many years to come", added Captain Pelletier.

"The essential purpose of pilotage is to protect the public interest: to safeguard lives, the environment, and public infrastructure while supporting responsible economic development and trade. Pilots are highly-skilled professionals with expert knowledge of local waters who exercise their professional judgement without undue pressure from external interests. Canada's high-performance pilotage system plays a strategic role in mitigating risk on the country's waterways and we understand that the intent of the amendments is to update the pilotage framework while making sure safety remains the paramount consideration at all times" concluded Captain Pelletier.

Approximately 50,000 pilotage assignments take place every year in Canada, with a success rate consistently above 99.9%. Pilotage also makes a crucial contribution to Canada's economy with virtually all international trade carried by sea relying on pilots to ensure it is shipped safely and efficiently.


Photo CMPA


 

OTTAWA - L'Association des pilotes maritimes du Canada (APMC) compte participer de manière constructive au processus parlementaire visant à modifier la Loi sur le pilotage. « Les modifications proposées découlent de la Révision de la Loi sur le pilotage initiée en 2016 par Transports Canada dans le cadre du Plan de protection des océans. Les modifications introduiront des changements significatifs dans le régime de pilotage mais, en même temps, le projet de loi réaffirme aussi les principes fondamentaux d'un système qui a très bien servi le Canada pendant de nombreuses décennies », a déclaré le président de l'APMC, le capitaine Simon Pelletier (en photo).

« Les pilotes prennent leur engagement à agir dans l'intérêt public très au sérieux. Cette considération a guidé notre participation à la Révision de la Loi et, récemment encore, à l'audience de réexamen de l'Office national de l'énergie sur le projet d'expansion du pipeline TransMountain. Notre contribution aux délibérations durant le processus législatif continuera à être fondée sur des principes solides visant à assurer que la sécurité demeure toujours la toute première considération et que le pilotage continue à servir efficacement la population pendant de nombreuses années », a ajouté le capitaine Pelletier.

« Le pilotage a pour objectif essentiel de protéger l'intérêt public c'est-à-dire des vies, l'environnement et les infrastructures publiques tout en favorisant un développement économique et un commerce responsables. Les pilotes sont des professionnels hautement qualifiés possédant une connaissance approfondie des eaux locales et qui exercent leur jugement professionnel sans pression indue de la part d'intérêts extérieurs. Le système de pilotage canadien est hautement performant; il joue un rôle stratégique dans la réduction des risques sur les voies navigables du pays et nous comprenons que les modifications visent à mettre à jour le cadre de pilotage tout en veillant à ce que la sécurité reste à tout moment la considération primordiale », a conclu le capitaine Pelletier.

Environ 50 000 missions de pilotage ont lieu chaque année au Canada, avec un taux de réussite constamment supérieur à 99,9%. Le pilotage effectue également une contribution cruciale à l'économie canadienne puisque la quasi-totalité des échanges internationaux utilisant le mode maritime repose sur les pilotes pour une expédition sûre et efficace.

 

Photo APMC

 

 
Banner
Banner
Banner
Banner
Banner