Banner
Banner
Banner
Banner
E-mail

 


The MSRC Provides Simulation Analysis for LNG Transits in the Saguenay River

Le CSEM réalise une analyse de simulation pour le transit des méthaniers dans la rivière Saguenay

2019-04-03

The Maritime Simulation and Resource Centre (MSRC) is pleased to announce that it has played a key role for the Énergie Saguenay project, spearheaded by GNL Québec, for the construction of a natural gas liquefaction complex at Port Saguenay. The LNG complex will be installed on lands belonging to the Saguenay Port Authority, adjacent to the existing Grande-Anse port facilities.

The project includes liquefaction equipment, storage facilities, and marine shipping infrastructures, which is where the MSRC's simulator comes into play. The purpose of the simulation analysis, which was carried out at the request of GNL Québec and Bechtel, is twofold: to scrutinize the dock design and to assess the transit requirements of the Saguenay River. The study helped determine how planned vessel movements can be conducted with safe manoeuvring.

"Although such vessels have never previously transited the Saguenay," noted Paul Racicot, Director of the MSRC, "pilots from the Corporation of Lower St. Lawrence Pilots (CLSLP) have many years of experience transiting large bulk carriers and cruise ships within the region and have a comprehensive understanding of the dynamic environmental phenomena and physical constraints which factor into the overall vessel manoeuvring equation."

"Simulation allows us to evaluate manoeuvres that will be carried out in this channel, specifically at the mouth of the Saguenay," commented Énergie Saguenay's Director of Environment Caroline Hardy. "This is extremely beneficial. Understanding the capabilities and abilities of LNG vessels in various current, tide and meteorological conditions were a key take-away from these simulations and makes our jobs safer and easier."

"The working environment and state-of-the-art simulators combined with the pilots' expertise were conducive to getting all the answers we were looking for," said Chris Thomas, Senior Maritime Coastal Engineer at Bechtel. Photo MSRC

 


Le CSEM réalise une analyse de simulation pour le transit des méthaniers dans la rivière Saguenay

Le Centre de simulation et d'expertise maritime (CSEM) est heureux d'annoncer qu'il a joué un rôle déterminant dans le projet Énergie Saguenay, conduit par GNL Québec, dans la construction d'un complexe de liquéfaction de gaz naturel à Port Saguenay. Le complexe de GNL sera installé sur des terrains appartenant à l'Administration portuaire de Saguenay, adjacents aux installations portuaires existantes de Grande-Anse.

Le projet comprend de l'équipement de liquéfaction, des installations d'entreposage et des infrastructures de transport maritime, où le simulateur du CSEM entre en jeu. L'analyse de simulation, réalisée à la demande de GNL Québec et de Bechtel, a deux objectifs : examiner la conception du quai et évaluer les exigences en matière de transit sur la rivière Saguenay. L'étude a permis de déterminer comment les mouvements planifiés des navires peuvent être effectués de façon sécuritaire.

« Bien que ce type de navire n'ait jamais transité par le Saguenay auparavant », souligne Paul Racicot, directeur du CSEM, « les pilotes de la Corporation des pilotes du Bas Saint-Laurent (CPBSL) ont une longue expérience relativement au transit de vraquiers de grande capacité et des navires de croisière dans cette région, et comprennent bien le phénomène environnemental et les contraintes physiques qui entrent en ligne de compte pour la man?uvre des navires ».

« La simulation nous permet d'évaluer les man?uvres qui seront effectuées dans ce chenal, notamment à l'embouchure du Saguenay », a commenté Caroline Hardy, directrice de l'environnement chez Énergie Saguenay. « C'est extrêmement bénéfique. La compréhension des capacités des navires méthaniers dans diverses conditions de courants, de marées et de conditions météorologiques a été un des principaux points à retenir de ces simulations et rend notre travail plus facile et plus sécuritaire. »

« L'environnement de travail au CSEM et leurs simulateurs à la fine pointe de la technologie, combinés à l'expertise des pilotes, nous ont permis d'obtenir toutes les réponses que nous cherchions », a déclaré Chris Thomas, ingénieur côtier maritime principal chez Bechtel.  Photo CSEM

 
Banner
Banner
Banner
Banner
Banner