Banner
Banner
Banner
Banner
E-mail

 


St. Lawrence Seaway launches opening marking 60th anniversary

La Voie maritime du Saint-Laurent inaugure son 60e anniversaire

2019-03-26

On a day of splendid sunshine, a decidedly upbeat mood prevailed when the St. Lawrence Seaway marked its 60th anniversary with the opening today of the 2019 season at the binational  North American waterway's entrance on the Saint Lambert lock facing Montreal. And fittingly enough, in the presence of many dignitaries, the Fednav Kumano, part of the fleet of Fednav Limited which is celebrating its 75th anniversary this year, served as the opening vessel. It was loaded with a bulk cargo of titanium chloride destined for the Port of Ashtabula, Ohio.

Marc Garneau, Canada's Minister of Transport, applauded the evolution of the Seaway to remain competitive and technologically advanced amidst fast-changing global transportation and trade trends to build a sustainable future. "The St. Lawrence Seaway has a distinguished past, a dynamic and vital present and will continue to play a vital role in Canada's economy."

Mme. Chantal Rouleau, Québec Minister for Transport and Minister responsible for the Montreal metropolitan region, noted that taken separately the Great Lakes/St. Lawrence Region represented the world's third largest economy.

"After 60 years of operation, we have much to celebrate," declared Terence Bowles, President and CEO of the St. Lawrence Seaway Management Corporation  - a sentiment echoed by his U.S. counterpart, Craig Middlebrook, Deputy Administrator of the Saint Lawrence Seaway Development Corporation.

"This should be another good year," Mr. Bowles said after recalling that cargo volume climbed by close to 16% over the past two years. The cargo total, sparked by grain and liquid bulk, increased by 7% to 41 million tonnes - highest in a decade - in 2018.

Mr. Bowles, in particular, praised Seaway employees for their role in implementing a Hands Free Mooring system and converting the Seaway's locks to remote operation. Thanks to these efforts, he said, "we have a Seaway that offers carriers a more competitive route to the heartland of North America."

"A multi-billion dollar fleet renewal program being undertaken by Seaway carriers points to a bright future ahead for the waterway as it celebrates its 60th anniversary," Mr. Bowles said.

Mr. Middlebrook also stressed the Seaway was ready for the future. "New technologies, an exceptional reliability record, and significant investments in infrastructure are enhancing efficiencies and keeping the Seaway safe and competitive."

Tinging his remarks with humour was Joel Szabat, Assistant Secretary, U.S. Department of Transportation. Congratulating the leaders of both Seaway agencies for fostering a great example of cooperation between the U.S. and Canada, he suggested that as time passed "it was less noteworthy and taken for granted. May 2019 be another extraordinarily uneventful year!"

For his part, Paul Pathy, President and CEO of Fednav, observed that the marine industry was navigating through "an increasingly complex world. By offering effective and innovative solutions based on the principles of integrity, responsibility and respect, Fednav stands out and is committed to exceeding the expectations of its customers for years to come."

On the Welland Canal, the new season opened on March 22 with the passage through Lock 8 of the Algoma Spirit bulk carrier as the first downbound vessel.

Left to right in photo : Laurence G. Pathy, Chairman of the Board, Fednav; Craig Middlebrook, Deputy Administrator, Saint Lawrence Seaway Development Corporation (United States);
Paul Pathy, President and CEO, Fednav; Alexandra Mendès, MP for Brossard-St. Lambert; Marc Garneau, Minister of Transport; Paul A. Gourdeau, Senior Vice-President, Fednav; Terence F. Bowles, President and CEO, The St. Lawrence Seaway Management Corporation; and Georges Farrah, Secretary for Maritime Affairs, Québec Maritime Strategy. Photo Leo Ryan


La Voie maritime du Saint-Laurent inaugure son 60e anniversaire

Par une journée ensoleillée et une ambiance positive, la Voie maritime du Saint-Laurent a célébré son 60e anniversaire avec l'ouverture, aujourd'hui, de la saison 2019 à l'entrée de la voie navigable nord-américaine bi nationale à l'écluse de Saint-Lambert, en face de Montréal. Et comme il se doit, en présence de nombreux dignitaires, le Fednav Kumano, qui fait partie de la flotte de Fednav Limited qui célèbre son 75e anniversaire cette année, a servi de navire d'ouverture. Il était chargé d'une cargaison de vrac de chlorure de titane destinée au port de Ashtabula, dans l'Ohio.

Marc Garneau, ministre des Transports du Canada, a applaudi l'évolution de la Voie maritime pour demeurer compétitive et à la pointe de la technologie, malgré les tendances en évolution rapide des transports et du commerce à l'échelle mondiale, afin de bâtir un avenir durable. «?La voie maritime du Saint-Laurent a un passé distingué, un présent dynamique et vital et continuera de jouer un rôle vital dans l'économie du Canada.?»

Madame Chantal Rouleau, ministre des Transports du Québec et ministre responsable de la région métropolitaine de Montréal, a fait remarquer que, pris séparément, le réseau Grands Lacs / Saint-Laurent représente la troisième économie mondiale.

«?Après 60 ans d'activité, nous avons beaucoup à célébrer?», a déclaré Terence Bowles, président et chef de la direction de la Corporation de gestion de la voie maritime du Saint-Laurent - un sentiment partagé par son homologue américain, Craig Middlebrook, administrateur adjoint de la Société de développement de la voie maritime du Saint-Laurent .

«?Cela devrait être une autre bonne année?», a déclaré M. Bowles après avoir rappelé que le volume de fret avait augmenté de près de 16 % au cours des deux dernières années. Le volume total des cargaisons, généré par les céréales et le vrac liquide, a augmenté de 7 %, pour atteindre 41 millions de tonnes - son plus haut niveau depuis 10 ans - en 2018.

M. Bowles, en particulier, a loué le personnel de la Voie maritime pour le rôle qu'il a joué dans la mise en place de l'amarrage mains libres et de la commande à distance des écluses de la Voie maritime. Grâce à ces efforts, a-t-il déclaré, «?la Voie maritime offre aux transporteurs une route plus concurrentielle jusqu'au c?ur de l'Amérique du Nord. L'investissement des armateurs de la Voie maritime de milliards de dollars dans le renouvellement de la flotte annonce un avenir brillant pour la voie navigable au-delà du cap de ses 60 ans.?»

M. Middlebrook a également souligné que la voie maritime était prête pour l'avenir. «?De nouvelles technologies, un taux de fiabilité exceptionnel et d'importants investissements dans l'infrastructure assurent des gains en efficience ainsi que la sécurité et la compétitivité de la Voie maritime.?»

Joel Szabat, secrétaire adjoint du Département américain des transports, a écouté ses remarques avec humour. Félicitant les dirigeants des deux agences de la Voie maritime pour avoir encouragé un excellent exemple de coopération entre les États-Unis et le Canada, il a suggéré que, avec le temps, «?il était moins remarquable et pris pour acquis. Que 2019 soit une autre année extraordinairement sans incident!

Pour sa part, Paul Pathy, président et chef de la direction de Fednav, a observé que l'industrie maritime naviguait dans "un monde de plus en plus complexe. En proposant des solutions efficaces et innovantes fondées sur les principes d'intégrité, de responsabilité et de respect, Fednav se démarque et s'engage à dépasser les attentes de ses clients pour les années à venir. "

Sur notre photo : Laurence G. Pathy, Président du conseil d'administration, Fednav; Craig Middlebrook, Deputy Administrator, Saint Lawrence Seaway Development Corporation (United States);?Paul Pathy, Président et chef de la direction, Fednav; Alexandra Mendès, député pour Brossard-St. Lambert; Marc Garneau, ministre des Transports;?Paul A. Gourdeau, Vice-président principal, Fednav; Terence F. Bowles, président et chef de la direction, Corporation de gestion de la voie maritime du Saint-Laurent; et Georges Farrah, Chargé du secrétariat aux affaires maritimes, Stratégie maritime du Québec. Photo Leo Ryan

 
Banner
Banner
Banner
Banner
Banner
Banner
Banner
Banner