Banner
Banner
Banner
Banner
E-mail

 


Nuclear container ship «Sevmorput» sets course for new Arctic gas field

Le porte-conteneurs nucléaire «Sevmorput» met le cap sur un nouveau champ gazier arctique

2019-03-11

by Pierre Terrien, Publisher, with files

On March 6, the Russian nuclear-powered ice breaking LASH carrier ( lighter aboard ship) and container ship, Sevmorput arrived from Murmansk to the seaport of Arkhangelsk to load more than 17,000 tons of construction goods all destined for the development of the Utrenneye natural gas field (Arctic LNG 2), shipowner Rosatomflot informs.

After the loading operations, the Sevmorput will proceed to the Morning deposit located on the Gydan Peninsula in the Gulf of Ob. In mid-March, the Sevmorput crew will then ensure the unloading of the shipment onto the shore ice of the frozen bay. This amount of cargo would have needed three voyages if carried by ships of the Pavlin Vinogradov type (gross tonnage-6,395 tonnes).  A second shipment to Gydan is scheduled later this year.

"Rosatomflot is an active participant in the largest Arctic hydrocarbon projects," said Mustafa Kashka, General Director of Atomflot. "Attracting the nuclear container ship Sevmorput to the implementation of the Arctic LNG 2 project demonstrates the relevance of our successful experience in the Arctic.'

Launched on February 20, 1986, the Sevmorput was built in Kerch at the shipyard Zaliv and was commissioned on December 31, 1988. It was a unique contribution to the Soviet fleet of civilian nuclear vessels but was denied entry to four major ports in the Soviet Far East. Eventually, the ship was mainly used on the Murmansk-Dudinka route and also made several trips to Vietnam in the early 1990s.

In late October 2012, it was reported that Sevmorput, which had been lying idle at the Atomflot base outside Murmansk since 2007, had been removed from the Russian Ship Register in July and would be sold for scrap. However, in December 2013 the decision to decommission the nuclear-powered ship was cancelled and in November 2015, Sevmorput left Murmansk for the first time in years to carry out sea trials in the Barents Sea.

Since returning to service in 2016, the world's only nuclear-powered cargo ship has been chartered by the Russian Ministry of Defence for transporting cargo related to the development of military infrastructure in the Arctic.

When fully loaded, the Sevmorput has a draft of 11.8 metres which is normally too much for the shallow port areas of Arkhangelsk but dredging in the river delta has been conducted over the last years. Nevertheless, the ship is unlikely to be fully loaded in Arkhangelsk, flot.com reports.


Pierre Terrien, Éditeur, avec dossiers

Le 6 mars, le brise-glace porte-conteneurs et LASH (porte barges) à propulsion nucléaire, Sevmorput, est arrivé de Mourmansk dans le port de Arkhangelsk, transportant plus de 17 000 tonnes de matériaux de construction destinés au développement du champ de gaz naturel d'Utrenneye (Arctic LNG 2).), informe l'armateur Rosatomflot.

Après les opérations de chargement, le Sevmorput se dirigera vers le gisement Morning situé dans la péninsule de Gydan, dans le golfe d'Ob. À la mi-mars, l'équipage du Sevmorput assurera ensuite le déchargement sur les glaces de la baie gelée. Cette cargaison aurait nécessité trois voyages si elle avait été transportée par des navires du type Pavlin Vinogradov (jauge brute - 6 395 tonnes). Un deuxième envoi à Gydan est prévu plus tard cette année.

«?Rosatomflot participe activement aux plus grands projets d'hydrocarbures dans l'Arctique?», a déclaré Mustafa Kashka, directeur général d'Atomflot. - L'attrait du porte-conteneurs nucléaire Sevmorput au sein du projet Arctic LNG 2 démontre la pertinence de notre expérience réussie dans l'Arctique.

Lancé le 20 février 1986, le Sevmorput a été construit à Kerch dans le chantier naval de Zaliv et mis en service le 31 décembre 1988. Il représentait une contribution unique à la flotte soviétique de navires à propulsion nucléaire civile, mais s'est vu refuser l'entrée dans quatre grands ports de l'Extrême-Orient soviétique. Finalement, le navire a été utilisé principalement sur la route Mourmansk-Doudinka et a également effectué plusieurs voyages au Vietnam au début des années 1990.

Fin octobre 2012, il a été signalé que Sevmorput, attaché depuis 2007sur la base Atomflot située près de Mourmansk serait retiré du registre des navires russes en juillet pour être vendue comme ferraille. Cependant, en décembre 2013, la décision de déclasser le navire à propulsion nucléaire a été annulée et en novembre 2015, Sevmorput a quitté Mourmansk pour la première fois depuis des années pour effectuer des essais en mer dans la mer de Barents.

Depuis sa remise en service en 2016, le ministère de la Défense russe a affrété le seul navire-cargo à propulsion nucléaire au monde pour le transport de marchandises liées au développement d'infrastructures militaires dans l'Arctique.

Lorsqu'il est entièrement chargé, le Sevmorput a un tirant d'eau de 11,8 mètres, ce qui est normalement trop pour les zones portuaires peu profondes d'Arkhangelsk, mais des travaux de dragage dans le delta du fleuve ont été effectués au cours des dernières années. Néanmoins, il est peu probable que le navire soit entièrement chargé à Arkhangelsk, rapporte flot.com.

 

 
Banner
Banner
Banner
Banner