Banner
Banner
Banner
Banner
E-mail


Ocean vessels boosting Thunder Bay traffic

Des navires océaniques renforcent le trafic à Thunder Bay

2018-12-05

The Port of Thunder Bay had very high ocean vessel traffic in the month of November, a trend that is continuing in December and making for a strong end to the shipping season. Twenty ocean vessels - commonly referred to as 'salties' - called the Port in November to load or unload with internationally trading cargo. Some of the ocean ships (per photo) carried project cargo which was continuing to show brisk business at Keefer Terminal, accounting for the bulk of general cargo totalling 25,156 tonnes.

This is the highest number of salties to visit the Port in any single month since 2015. Salties typically load grain in Thunder Bay after bringing steel into lower lakes ports through the St. Lawrence Seaway. Grain exported from Thunder Bay in November is en route to international ports in France, Egypt, Dominican Republic and North Africa, among others. Total cargo volumes in November were slightly lower than last year, but a rebound is expected before the season closes in mid-January. Strong saltie traffic, aided by milder weather than last December, will help to boost volumes.

The final month of the season is expected to be the busiest of the year, with a projected 1.4 million tonnes of cargo to be handled. That would be a 25% increase over last December, due mainly to higher grain shipments this time around. Annual 2018 grain volumes are anticipated to be slightly higher than the final tally in 2017. The Port of Thunder Bay is anticipating a total of 400 vessel calls for the season, which is also slightly higher than the 393 calls in 2017, when total cargo was 8.8 million tons. (Photo TBPA).

 

 


Le trafic maritime océanique du port de Thunder Bay a été très intense au mois de novembre, une tendance qui se maintient en décembre et qui marque la fin de la saison de navigation. Vingt navires océaniques - généralement appelés 'salties' - ont visité le port en novembre pour charger ou décharger des cargaisons faisant l'objet d'un commerce international. Certains des navires océaniques (voire photo) transportaient des cargaisons lourdes, qui continuaient de présenter une activité florissante au terminal Keefer, représentant la majeure partie des marchandises diverses, soit 25 156 tonnes.

Il s'agit du plus grand nombre de navires hauturiers à visiter le port depuis un seul mois depuis 2015. Les salties, typiquement chargent du grain à Thunder Bay après avoir amené de l'acier dans les ports des lacs inférieurs par la voie maritime du Saint-Laurent. Le grain exporté de Thunder Bay en novembre est en route vers des ports internationaux en France, en Égypte, en République dominicaine et en Afrique du Nord, entre autres. Le volume total des cargaisons en novembre était légèrement inférieur à celui de l'année dernière, mais un rebond est prévu avant la fin de la saison, à la mi-janvier. La forte circulation des salties, favorisée par un temps plus clément qu'en décembre dernier, contribuera à augmenter les volumes.

Le dernier mois de la saison devrait être le plus achalandé de l'année, avec un volume de marchandises estimé à 1,4 million de tonnes à transborder. Cela représenterait une augmentation de 25% par rapport à décembre dernier, en raison principalement de l'augmentation des expéditions de grain cette fois-ci. Les volumes annuels de céréales pour 2018 devraient être légèrement supérieurs au total final en 2017. Le port de Thunder Bay prévoit un total de 400 escales de navires pour la saison, ce qui est également légèrement supérieur aux 393 escales de 2017, alors que le fret total atteignait 8,8 millions de tonnes. (Photo TBPA).

 
Banner
Banner
Banner
Banner